Entretien avec le propriétaire ou le syndic

L’arrêté de mise en sécurité est pris à la fin d’une procédure contradictoire avec le propriétaire ou le syndic si cela concerne les parties communes d’un immeuble en copropriété. Cette procédure consiste pour le propriétaire ou le syndic à s’expliquer sur la situation de péril et à connaître la procédure de péril à venir. Le syndic doit informer immédiatement les copropriétaires par tous moyen de l’existence de cette procédure.

En cas de danger imminent, manifeste ou constaté par le rapport des services municipaux ou par l’expert désigné, le maire ordonne par un arrêté pris sans procédure contradictoire préalable les mesures indispensables pour faire cesser ce danger.

Votre problématique est le logement squatté,
visitez notre site squatsolutions.com

Votre problématique est l'indivision conflictuelle,
visitez notre site stop-indivision.com

Visitez nos autres sites

Contactez-nous :
01 85 53 61 57